Astérix Le Domaine Des Dieux

Astérix Le Domaine Des Dieux


image

Le Domaine Des Dieux est l'une des quelques aventures « à domicile » d'Astérix. Ici, pas de grand dépaysement ou de voyage dans l'espace, mais plutôt un grand voyage dans le temps, en accéléré, vers le futur et son urbanisation sauvage et à outrance, qui défigure la nature et modifie à jamais l'esprit des habitants de l'endroit.Des boutiques à touristes à la faune privée de son biotope, les auteurs balaient tous azimuts et avec brio. C'est même un Goscinny très en forme qui signe probablement dans cet album l'un de ses tout meilleurs calembours avec le fameux « il ne faut jamais parler sèchement à un Numide ».Le synopsis, quel est-il ? César, agacé par cette résistance farouche à sa coercition du village des irréductibles Gaulois, décide d'en venir à bout par la ruse, en en faisant de très minoritaires résidents d'un gigantesque ensemble urbain. Les villageois indigènes seraient alors réduits à l'état de curiosité archaïque, exactement comme les indiens des réserves dans Lucky Luke, détail qui prouve que c'est une idée très fermement ancrée en Goscinny (à raison selon moi) que cette dénaturation du caractère authentique d'un groupe ethnique par son contact trop étroit avec la société dominante.Le problème, évidemment, c'est qu'il va falloir le construire ce vaste domaine urbain, et avec des teigneux de la première espèce comme le sont les Gaulois de ce village, l'opération risque d'être délicate. César délègue sur place le vaillant architecte Anglaigus, qui contrairement à la majorité des Romains dépeints dans Astérix, s'avérera méticuleux, obstiné et absolument pas poltron, bien que son moral ait de fortes raisons de connaître des chutes.Eh oui ! car outre le fait d'être épaulé par des légionnaires romains notoirement couards, paresseux et incompétents, quant à eux, il faut aussi qu'il compose avec les soulèvements des esclaves et les glands enrobés de potion magique qui font repousser un chêne mature aussi vite qu'Anglaigus les abat, sans compter les morsures d'Idéfix dirigées vers son fessier, lui le grand défenseur de la cause végétale.On lit aussi, en filigrane, des messages plus subtils et qui doivent susciter notre réflexion, notamment, celle que toute industrie ou activité quelconque employant de nombreux salariés (en l'occurrence ici, pas toujours salariés), aussi nuisible soit-elle pour l'environnement ou la santé de ses employés n'est pas si facile à juger.Car aussi néfaste soit-elle, cette entreprise fait vivre des gens qui n'ont que ça pour vivre. S'en prendre à cette entreprise peu scrupuleuse, c'est avant tout s'en prendre aux derniers maillons, les pauvres bougres qui n'y sont pour rien. Cela ne vous rappelle rien ? Des pêcheurs espagnols aux orpailleurs de Guyane en passant par les roses ou les truites produites en Afrique pour alimenter Rungis ?Goscinny place dans la bouche de l'esclave numide Duplicatha cette superbe phrase : « Vous nous empêchez de devenir des hommes libres, en nous empêchant d'achever le travail. » À méditer à l'aune d'un certain « Arbeit macht frei », thème qu'avait également repris Paul Grimault dans son magnifique film d'animation le Roi Et L'Oiseau…Et comme si cela ne suffisait pas, il en rajoute une couche sur le syndicalisme et le droit du salarié dont chacun pourra trouver sa propre morale car René Goscinny pointe le doigt (et décide de s'en amuser) sur tous les excès, de part et d'autre, tant du côté salariat que du côté patronat, qui font que jamais tant que l'humain sera humain, ces deux engeances ne pourront s'entendre pour leur bien mutuel.En bref, encore un très bon cru, pas forcément très accessible pour les jeunes enfants, mais délectable après, du moins c'est mon avis, c'est-à-dire, pas grand-chose.N.B. 1 : vous avez sous les yeux le seul Astérix de l'ère Goscinny où Obélix ne figure pas en couverture.N.B. 2 : comparez, si le coeur vous en dit, la façon dont est représenté Vercingétorix aux pieds De César, lorsque, comme ici, c'est César qui parle, ou bien dans "Le Bouclier Arverne", la même vignette, mais quand ce n'est plus César qui parle. Bravo à Uderzo pour cette subtilité.

Astérix - Le domaine des Dieux - ARTE Boutique

Astérix : Le Domaine des dieux. Trailer. Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s'imposer par la force, c'est la[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. Astérix, Tome 17, Le Domaine des dieux, René Goscinny, Albert Uderzo, Albert Uderzo, René Goscinny, Hachette Asterix. Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec -5% de réduction ou téléchargez la version eBook. . Astérix - Le Domaine des Dieux 2014 en streaming vf Astérix - Le Domaine des Dieux film 2014 streaming Offre limitée pour les utilisateurs inscrits uniquement:

Philippe Rombi : Astérix : Le domaine des dieux - Musique

Accueil > La collection > La collection des albums d'Astérix le Gaulois > Le Domaine des dieux Le Domaine des dieux Tapidesourix 2019-07-09T13:38:17+02:00 Scénario : Goscinny - Dessins : Uderzo. Astérix - Le domaine des Dieux. 2014. Jeunesse. Belgique, France. 01h21. vf. 0 avis. mes envies. Partager. 2 options d'achat / location. Support dématérialisé : Louer la VOD 3,99€ Acheter la VOD 7,99€ Réalisation: Alexandre Astier, Louis Clichy. Scénario: Alexandre Astier, Jean-Rémy François, Philip LaZebnik. Avec: Roger Carel, Guillaume Briat, Lorànt Deutsch, Laurent Lafitte. Écoutez Astérix : Le domaine des dieux par Philippe Rombi sur Deezer. Avec la musique en streaming sur Deezer, découvrez plus de 56 millions de titres, créez gratuitement vos propres playlists, explorez des genres différents et partagez vos titres préférés avec vos amis. . ASTERIX LE DOMAINE DES DIEUX - Alexandre Astier s'est entouré de nombreux acteurs et humoristes français pour Astérix, le domaine des Dieux. Découvrez lesquels doublent les personnages de

Astérix : Le Domaine des dieux — Wikipédia

Astérix : Le Domaine des dieux est un film d'animation franco-belge réalisé par Alexandre Astier et Louis Clichy, sorti en 2014 [1], [2].Il s'agit de l'adaptation de l'album d'Astérix Le Domaine des dieux [3]. Dans ce film, Jules César a un nouveau plan pour soumettre le village d'irréductibles Gaulois : construire un quartier résidentiel romain, le Domaine des dieux, dans la forêt. Le Domaine des dieux est le dix-septième album de la série de bande dessinée Astérix de René Goscinny (scénario) et Albert Uderzo (dessin), prépublié dans Pilote du n o 591 (4 mars 1971) au n o 612 (29 juillet 1971) et publié en album en 1971 aux éditions Dargaud, tiré en 1 100 000 exemplaires.. Dernier album sur le 4ème plat : Le Domaine des Dieux De quelle version s'agit-il ? minot Le . 12/11/2011 à 10:50:23. Pas mal du tout, le scénario est des plus original et l'humour est toujours aussi présent. Le passage où les esclaves renégocient leurs droits est très drôle et l'invention de glands magiques par Panoramix est bien trouvée. Afficher encore 1 avis. Toutes les