La Nuit La Plus Longue

La Nuit La Plus Longue


image

James Lee Burke a pris l'excellente habitude de nous livrer des bouquins dont la qualité est l'exacte opposée de son nom !Durant l'été 2005 , Katrina frappe la Louisiane de plein fouet . La nouvelle-Orléans ressemble à un champ de ruines . C'est dans ce contexte apocalyptique que Burke a choisi d'y décrire son dernier thriller , et de quelle maniere ! Les maisons , desormais abandonnées , attirent les voleurs de tout poil et ça n'est certes pas pour y faire du rangement . Parmi les heureux veinards ayant pu conserver intacte la leur , il y a la famille Baylor . Veinards sur ce coup-ci car il y a quelques années , leur fille Thelma ( fille d'Otis pour etre plus précis puisque ce dernier s'est remarié ) fut violée par trois noirs jamais retrouvés....Occasionnant un traumatisme profond toujours present comme on peut l'imaginer . C'est donc durant l'une de ces nuits post-apocalyptiques qu'ils furent témoins du saccage de la maison d'en face , maison appartenant aux Kovick . Mr Kovick est un fleuriste respecté mais également un personnage beaucoup plus sombre aux dires de certains puisque possiblement à l'origine de la disparition du responsable de la mort de sa petite fille lors d'un accident de voiture . Disparition à ce jour non élucidée . Personnage à qui il vaut mieux éviter de se frotter donc ! Mauvais point pour les voleurs...Ces derniers , cette nuit là , sont au nombre de quatre à dériver silencieusement en bateau ( moyen de locomotion desormais à la mode...) , dans cette rue désolée , à l'affut du larcin facile . Parmi eux se trouvent Eddy et Bertrand . Deux freres avec un casier long comme le bras et toujours dans les bons coups . Thelma , témoin priviligié de ce vol en regle croit alors reconnaitre deux de ses violeurs .Une fois la maison des Kovick rapidement délestée d'un lourd secret par ces vautours , plusieurs coups de feu retentissent laissant sur le carreau l'un des pilleurs , en expediant un autre à l'hopital.. Bertrand , et son ulcere persistant , y réchappera miraculeusement en cultivant sa peur des représailles avec son envie de vendetta . Qui est donc à l'origine de ces meurtres ? Assassinat délibéré ? Racisme légitimé par cette situation de chaos ? Vengeance personnelle ? Simple volonté de se proteger contre ces profiteurs sans aucun état d'ame ? Qu'a t il donc été volé de si précieux dans la maison de ce fleuriste si particulier ? C'est des lors le début d'une enquete rondement menée par l'ami Robicheaux qui s'étend sur pres de 500 pages sans jamais lasser !Livre interessant de par son contexte historique . Meme si l'auteur ne s'y attarde pas plus que de raison et ne sombre jamais dans le miserabilisme , il dépeint avec brio ce catyclisme naturel et nous y immerge du début à la fin . Autre point fort de ce récit , sa multiplicité ! Il n'est pas question que de meurtre , de vol , de disparition , de quete de soi mais bien de tout cela à la fois ! Ces differentes histoires s'entremelent , se percutent avec un réalisme tout à fait surprenant . Burke ne fait pas dans la surenchere gratuite mais officie sur plusieurs fronts de façon plutot brillante et toujours au service d'un récit ultra coherent . Il fait penser à ces films à la mode , ces films chorale ou l'on y croise plusieurs destins n'ayant en apparence aucun point commun les uns avec les autres mais qui tendent au final vers un épilogue les réunissant tous ! Les personnages sont tour à tour effrayants , énigmatiques , tenaces , violents...Ils sont simplement humains avec tout ce que cela induit de faillible ! Point tres appreciable chez Burke , l'absence de manichéisme dégoulinant . Chaque personnage , qu'il soit dans le camp des "bons" ou des "mechants" doit vivre avec ses fantomes , ses parts d'ombre et de lumiere..Robicheaux doit toujours faire face a ses vieux démons ( vietnam , alcoolisme ) alors que son pote , Clete , lui , s'y noie jusqu'à se perdre..Sa fille , Alafair , se revelera comme quelqu'un de perspicace et ne s'en laissant pas compter , y apportant meme son écot final a la résolution des problemes paternels .Baylor , assureur de son état amoureusement épris de sa femme semble tout désigné dans cette affaire de meurtre ! Toutes les apparences sont contre lui mais ne dit-on pas qu'elles sont parfois trompeuses ?Kovick est l'un des personnages les plus interessants car meme s'il apparait peu , il fait penser au parrain ! Façade respectable , arriere-cour jonchée de cadavres..Autre personnage incontournable car énigmatique au possible : Ronald Bledsoe . Personne ne sait d'ou il vient ni quelle est sa mission . Travaille t il pour Kovick et dans ce cas , pourquoi harcele t il les Robicheaux ? Il n'a pas d'existence propre car son passé semble flou , il n'a aucun casier judiciaire permettant de le confondre . Tout ce qui transpire de lui , c'est un profond sentiment de malaise à son contact ! Ce mec qui jamais ne s'énerve , vous parle toujours de façon tres polie avec un petit sourire en coin sans jamais se dévoiler pue le danger à plein nez !Ce bouquin traite également de la repentence et du pardon . Peut-on vivre avec ses fantomes , s'en liberer par une action rédemptrice ? de meme , avons nous la force de pardonner suite à l'indicible ? Les personnages ont une vraie épaisseur et sont tres loin des clichés éculés ( excepté le flic alcoolo bien sur !) régulierement usités dans ce type de roman...Ce qui fait qu'un roman passe de la catégorie "pas maaal " à "oh putaing cong que c'est bong!" , c'est bien évidemment son final . Ici, l'on se trouve dans le deuxieme cas avec un dénouement qui tient la route en plus d'etre des plus surprenants !Burke , grace à une écriture enlevée au service d'une intrigue à tiroirs nous délivre une fois de plus un thriller digne de ce nom ! Un thriller situé comme de juste en Louisiane ; état si cher au coeur de l'auteur ! Mankell sait décrire amoureusement sa Scanie , Burke , et sa Louisiane , en est son pendant Americain .Un grand merci à Babélio et à la collection Rivages/Thriller pour ce moment de bonheur occasionné dans le cadre de Masse Critique ! Il vous faudra , tout comme moi , plusieurs nuits pour venir à bout de cette nouvelle enquete mais en aucun cas , vous ne direz que ce fut La nuit la plus longue...de votre vie de lecteur !

La Nuit la plus longue, l'enfer dans la peau - film 1964

La Nuit la plus longue est le quatorzième épisode de la saison 3 de Gotham. Avec Jerome en cavale avec une cible en tête, la sécurité de Bruce et d'Alfred est compromise. Pendant ce temps, l'oncle de Gordon, Frank, lui rend visite; et Nygma et le Pingouin sont forcés de se confronter pour régler leurs problèmes en face à face, ce qui pourrait avoir de potentielles conséquences[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. La nuit la plus longue, film complet - Deux des criminels les plus dangereux en Amérique, les frères Gecko sont des fugitifs de la justice suite à un crime brutal qui a eu lieu dans une frénésie. Vos chances d'évasion semblent sombres, mais de l'autre côté de la frontière, au Mexique, un homme offre un abri en échange d'un pourcentage . Dead of Winter : la nuit va être longue, mais pas que. Il y a presque 2 ans de cela arrivait une bombe ludique, Dead of Winter, un vrai jeu de Zombie, de survie, qui met une grosse claque à tous les jeux de zombie sur le marché.. Il y a quelques semaines est sortie, Dead of Winter la nuit la plus longue, une deuxième boite de base qui peut aussi faire office d'extension pour les

Dead of Winter: la nuit la plus longue (Vin d'jeu d'vidéo

Provided to YouTube by CDBaby La Nuit la Plus Longue · The Musical Art Quintet Nuevo Chamber ℗ 2011 Sascha Jacobsen Released on: 2011-11-25 Auto-generated by YouTube.. La Nuit la plus longue, l'enfer dans la peau est un film réalisé par José Bénazéraf avec Alain Tissier. Synopsis : Une bande de truands séquestre la fille d'un riche industriel dans une. Vin d'jeu d'vidéo: la dégustation de Dead of Winter: la nuit la plus longue par SwatSh. . music.apple.com

"Julie Lescaut" La nuit la plus longue (TV Episode 2000

Directed by Pierre Aknine. With Véronique Genest, Mouss Diouf, Renaud Marx, Jennifer Lauret.. La religion a son importance chez Jame Lee Burke. Dave Robicheaux est autant guidé par sa foi que par son instinct de flic. Cette "nuit la plus longue" relate donc les ravages de Katrina et de Rita, avec en toile de fond une enquête policière complexe.. A la façon de Shab-e-Yalda, fête persane qui marque la nuit la plus longue de l'année, rejoignez-nous pour une lecture de poèmes, des séances de divination, mais aussi ramenez des fruits, des légumes, des noix ou des desserts pour un repas partagé.