On S'est Aimé Comme On Se Quitte Paroles

On S'est Aimé Comme On Se Quitte Paroles


image

Avec du retard j'ai enfin pu lire le dernier roman de Charlie Wat. Il m'a fallu trois jours pour le lire car mes enfants ne me laissaient pas de répit, du coup je ne vous raconte pas ma frustration de ne pas pouvoir lire d'une traite cette épopée moderne en mini van orange! En fait si je vous raconte!C'est un roman qui m'a bouleversé. Un roman qui vous tient en haleine du début à la fin malgré les pauses, si vous le pouvez lisez le d'une traite il n'en sera que meilleur! J'ai été emporté dans un tourbillon narratif relatant les péripéties de Denis, qui après avoir connu le sommet de sa carrière se retrouve au placard au propre comme au figuré! J'ai été happé par cette tornade de sentiments qui fait rage derrière une allure placide et taciturne. Charlie Wat a tout simplement un don pour tour à tour mettre sa plume dans la peau d'adolescents aussi bien fille que garçon afin de nous faire partager leurs tourments mais aussi leur regard parfois plus mâture que celui d'un adulte dans des situations en apparence inextricable, dans la peau d'un presque quinquagénaire à l'heure de la remise en question existentielle de sa vie, son enfance, son divorce, ses échecs, d'un septuagénaire loufoque mais profondément marqué par la vie.Un tourbillon de sentiments je disais mais tout ceci dévoilés avec pudeur. Une tentative d'introduire de l'extraordinaire dans une routine ordinaire. Rallier la Corse en trois jours dans un mini-van plus ou moins dans l'illégalité d'une jeunesse enfuie, un pays immobilisé par une grève générale, des obstacles qui s'élèvent les uns après les autres sur la route de Denis et une chanson entêtante qui maintient le suspens jusqu'à la dernière page.C'est une histoire d'amour, une belle histoire d'amour qui commence avec des rêves, des espoirs de jeunesse, faire mieux que les adultes qui se sont fait écrasés par le rouleau compresseur de la vie et qui n'ont plus d'étoiles dans les yeux et des papillons dans le ventre. C'est une histoire de rupture, se quitter quand on s'aime encore, sans doute l'un des drames les plus forts mais la trame n'en est que plus réaliste. Ce n'est pas un conte de fées, ce n'est pas Hollywood, simplement la vie qui est parfois plus forte et qui nous conduit à emprunter des chemins différents malgré l'affection que l'on se porte. Une histoire de deuil et de résilience. C'est une histoire de retrouvailles aussi, entre un père et son fils et cela sur deux générations. Une histoire de rencontres insolites qui assemblent progressivement les pièces d'un puzzle dépareillés mais tellement complémentaires.Bref, un coup de coeur, une claque, une prise de conscience. Une lecture tellement belle qu'une fois le livre terminé, la gorge nouée et les yeux encore embués j'ai commandé la version papier du roman. Pour revivre encore et encore cette traversée de la vie aux côtés de Denis, François, Lola, Ludo, Sandrine dont les confidences nous touchent, Sarah et Hector. Lien : https://leschroniquesdecendr..

Paroles On S'est Aimé Comme On Se Quitte - Joe Dassin

On s'est aimé comme on se quitte Tout simplement sans penser à demain A demain qui vient toujours un peu trop vite Aux adieux qui quelque fois se passent un peu trop bien On fait c'qu'il faut, on tient nos rôles On se regarde, on rit, on crâne un peu On a toujours oublié quelque chose C'est pas facile de se dire adieu[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. On s'est aimé comme on se quitte Tout simplement sans penser à demain À demain qui vient toujours un peu trop vite Aux adieux qui quelque fois se passent un peu trop bien On fait c'qu'il faut, on tient nos rôles On se regarde, on rit, on crâne un peu On a toujours oublié quelque chose C'est pas facile de se dire adieu . [Chorus] F G C On s'est aimé comme on se quitte, Am F C Tout simplement sans penser à demain, G C G Am D7 À demain qui vient toujours un peu trop vite, F G C Aux adieux qui, quelquefois, se passent un peu trop bien. [Verse 3] C G C C Roméo, Juliette et tous les autres, Am F C C Au fond de vos bouquins, dormez en paix !

Joe Dassin - Salut Les Amoureux Lyrics & traduction

On s'est aimé comme on se quitte Tout simplement sans penser à demain A demain qui vient toujours un peu trop vite Aux adieux qui quelque fois se passent un peu trop bien On fait c'qu'il faut, on tient nos rôles On se regarde, on rit, on crâne un peu On a toujours oublié quelque chose C'est pas facile de se dire adieu. On s'est aimé comme on se quitte Tout simplement sans penser à demain A demain qui vient toujours un peu trop vite Aux adieux qui quelques fois se passent un peu trop bien On fait c'qu'il faut on tien nos rôles On se regarde on rit on craint un peu On a toujours oublié quelques choses C'est pas facile de se dire adieu. On s'est aimé comme on se quitte Tout simplement, sans penser à demain A demain qui vient toujours un peu trop vite Aux adieux qui quelquefois se passent un peu trop bien On fait c'qu'il faut, on tient nos rôles On se regarde, on rit, on crâne un peu On a toujours oublié quelque chose C'est pas facile de se dire adieu . -Video Upload powered by https://www.TunesToTube.com

Joe Dassin - Salut les amoureux Lyrics | Genius Lyrics

On s'est aimé comme on se quitte Tout simplement sans penser à demain A demain qui vient toujours un peu trop vite Aux adieux qui quelque fois se passent un peu trop bien. On va se dire que tout n'est pas perdu De ce roman inachevé, on va se faire un conte de fées Mais on a passé l'âge, on n'y croirait plus On s'est aimé comme on se quitte Tout simplement, sans penser à demain A demain qui vient toujours un peu trop vite Aux adieux qui quelquefois se passent un peu trop bien. On va se dire que tout n'est pas perdu De ce roman inachevé On va se faire un conte de fée Mais on a passé l'âge, on y croit plus On s'est aimé comme on se quitte Tout simplement sans penser à demain A demain qui vient toujours un peu trop vite Aux adieux qui quelques fois se passent un peu trop bien