Pere Toxique Avec Sa Fille

Pere Toxique Avec Sa Fille


image

Toxic Parents : Overcoming Their Hurtful Legacy & Reclaiming Your LifeTraduction : Isabelle MorelPréface : Danielle RopoportIls y sont tous. Ou presque. Les hybrides, les polyvalents de la maltraitance et du chantage affectif, ceux qui rassemblent en eux plusieurs de ces tares qui les empêchent de se comporter comme des parents responsables et aimants, ceux-là ne sont pas étudiés, le propos du livre de Susan Forward, écrit en collaboration avec Craig Buck, étant de disséquer les failles, de les mettre bien en vue sur la table d'examen et de laisser le lecteur tirer ses propres conclusions.D'abord, vient le parent déficient. On ne peut pas dire de lui qu'il soit violent ou méchant mais il est d'une lâcheté incomparable. Incapable d'affronter les responsabilités qui sont les siennes, il s'arrange pour que, peu à peu, son fils ou sa fille, voire les deux, le prenne en charge. Insensiblement, au fil des années, l'enfant devient le parent de ses propres parents. C'est lui qui fait le ménage et les courses. C'est lui encore qui demande du crédit aux commerçants. C'est lui qui veille à ce que la petite soeur ou le petit frère fasse bien ses devoirs et se couche à l'heure ... Il mettra longtemps à découvrir le sens de l'expression "chantage affectif." Il se peut même qu'il refuse d'admettre que ses parents si faibles, si gentils, si "aimants", qui affirment encore "avoir toujours agi pour son bien", le pratiquaient et le pratiquent toujours en virtuose.Le parent dominateur, lui, est un fanatique du contrôle. de même que le parent déficient, il vit son enfant comme une extension de lui-même, extension sur laquelle il doit garder une maîtrise absolue. Pour ce faire, il tend à étouffer systématiquement toute idée d'initiative chez son rejeton soit en l'infantilisant, en le couvant au maximum, de telle sorte que l'enfant devienne incapable de choisir une paire de chaussures sans lui en référer, soit en le dévalorisant par un discours étudié et les mimiques qui vont avec, tel le père qui donne un ouvrage à faire à son fils et qui lui dit ensuite, en levant les yeux au ciel et en secouant la tête, l'air navré : "Mon pauvre garçon, tu ne feras jamais rien de ta vie ..."Et il y a encore le parent alcoolique, le parent violent et le parent incestueux. Sans oublier tous ceux qui mêlent allègrement les étiquettes. Un point commun à tous : c'est toujours sur eux et sur eux seuls qu'ils s'attendrissent, souvent jusqu'aux larmes. Les uns accusent le Destin de leur faiblesse. Les autres affirment qu'eux aussi, leur père les battait, et qu'ils n'en sont pas morts, et que c'était "pour leur bien", que, donc, c'est par sens du devoir qu'ils envoient régulièrement leurs enfants valdinguer contre le mur et que, vous savez, monsieur-dame, dans tout ça, c'est lui, le maltraitant, qui souffre le plus, parfaitement ! ... Les incestueux pour leur part clament bien haut que jamais, non, JAMAIS ... et que, si leur fille (ou leur fils) ne les avait pas aguichés alors qu'elle (ou il) n'avait que cinq ans ... JAMAIS, non, monsieur, JAMAIS !... Imaginez un instant - un seul - ce que cela donne quand le parent alcoolique se confond avec le père incestueux ou encore lorsque, au père incestueux et alcoolique fuyant toutes ses responsabilités, s'ajoute une mère déficiente qui ne voit rien, n'entend rien et ne sait rien ... sauf une chose : son mari (ou son compagnon) est un dieu ..."Parents Toxiques" est un livre que toutes celles et tous ceux qui ont eu l'un ou l'autre de ces parents-là se doivent de lire au moins une fois. Lecture douloureuse, truffée d'épines, qui réveille les plaies toujours délicatement suppurantes de l'enfance mais lecture qui, pourtant, apaise. Fidèle à ses convictions personnelles et, de manière plus générale, à la théorie psycho-religieuse qui veut que le pardon assure la guérison, Forward prône la remise des fautes à ceux qui les ont commises. Mais elle admet de bonne grâce qu'atteindre à ce résultat est extrêmement difficile.Elle propose donc essentiellement un travail sur soi (impliquant entre autres la rédaction d'une lettre à l'enfant que l'on fut et qui n'eut pas le temps de vivre son enfance) qui, à défaut du pardon accordé aux tortionnaires du passé, permet au moins à celui ou celle qui fut leur victime de rompre avec eux et de reconstruire tout ce qui, en eux, peut l'être. Certes, il manquera toujours une parcelle infime, tout au fond, près du coeur - une parcelle que seul pourrait restituer le parent qui l'a jadis dérobée si seulement il le voulait et si la chose était encore en son pouvoir. Mais, que voulez-vous, on fera avec : les enfants de "parents toxiques" en ont l'habitude depuis si longtemps ... ;o)

6 signes que vous pourriez être un parent toxique sans

Je m'appelle XXX, j'ai XX ans. Je suis une fille de parents toxiques, en tout cas d'un père toxique. J'ai passé mon enfance à voir mes parents s'hurler dessus… De voir mon père hurler sur ma mère et ma mère pleurer. A mes deux ans, ma mère a perdu son emploi, mon père lui a dit de ne pas chercher un autre travail (la bonne aubaine)… Il l'a séparé de sa famille, elle n[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. Parlons en des parents, un père alcoolique qui devait surement se saouler pendant que son fils ,de 7 ans mon aîné, me sabotait dans la chambre que je partageais avec ma sœur. J'étais alors une fillette de 6/8 ans.Une mère étouffante et paradoxalement, elle ne s'occupait pas de ses enfants mais par contre, elle aimait me rabaisser en me comparant à ma grande sœur si formidable. . "Un parent toxique, c'est un parent qui a été dominateur, critique, méprisant, manipulateur ou plus simplement démissionnaire et incapable d'offrir le moindre soutien à son enfant. Ces parents ne...

Voici ce qu'un enfant risque lorsqu'il a un parent toxique

Dans ces types de situations, et en particulier avec des parents toxiques, trouver des moyens efficaces de gérer la relation pour préserver votre santé émotionnelle est la meilleure des considérations. 5 signes communs d'un parent ou de parents toxiques Réactivité très négative - les parents toxiques sont émotionnellement hors de contrôle. Ils ont tendance à dramatiser des. Un parent toxique empêchera ses enfants de s'exprimer. Ils font des blagues « toxiques ». Les blagues font partie de la vie de famille parfois. Les petites plaisanteries sont bien, mais cela devient toxique quand un parent taquine constamment son enfant sur quelque chose qu'il a dit ou fait.. La plus grande dangerosité est que l'enfant devienne, de fait, un « enfant nié » dont les perceptions sensations et sentiments ont été ignorées au profit du narcissisme d'un parent. L'une des tendances lourdes du parent toxique est de nier toute opinion, toute personnalité pour y substituer son ressenti propre. . Sais-tu que ta relation avec ton père peut affecter ta vie entière ? Les pères jouent un rôle important dans la formation de l'estime de soi de leur fille, d...

Les parents toxiques en 5 points : définition, causes

Un parent toxique ne sait pas accueillir l'émotion de son enfant Un enfant ressent des émotions qui ne sont pas toujours compréhensibles. Cependant, elles doivent toujours être accueillies par les.... Un parent émotionnellement toxique fera sentir à l'enfant que tout est de sa faute. Ils disent à l'enfant qu'il est «mauvais» ou «difficile». L'une des raisons pour lesquelles ils le font est parce.... C'est très difficile de se construire en ayant vécu avec un tel père. Mais contrairement à toi, j'ai toujours su mettre des mots sur ma souffrance; il faut dire que j'ai été très bien entourée grâce à ma maman et mes frères. C'est drôle car comme toi je suis passionnée de littérature, je suis persuadée que d'aimer à ce point se plonger dans les livres vient de tout ce