Préface de Jean CocteauCharles Trenet a créé tout un univers d'objets légers, d'objets dans un courant d'air, d'objets qui deviennent des mains, de mains qui deviennent des objets, d'amoureux qui s'envolent par les fenêtres, de pendus gais qui deviennent des fantômes gais, de facteurs bleus qui voyagent plus vite que le télégrapheBref, Trenet a crevé… …

évidemment, le livre est plus riche, il y a plein de choses différentes et plus subtilement exposées, ca reste bien différent d'un filmmême si les acteurs sont bons et les images magnifiques, de belles descriptions, la psychologie plus fine de certains personnages, la façon d'exposer les scènes, tout est différent dans un livre (bien écrit) …